La somatothérapie : une thérapie où le corps a la parole

Mis à jour : il y a 5 jours


Les difficultés de vie (deuil, séparation ou relation difficile, traumatismes, abus physique ou psychologique, burn out ou stress au travail) peuvent fortement nous impacter tant physiquement qu’émotionnellement. Cela peut nous conduire à ressentir de l'anxiété, de l'angoisse ou de l'émotivité, comme nous amener à ressentir des tensions physiques voire des troubles psychosomatiques (1) ; Jusqu'à nous empêcher de vivre sereinement notre relation aux autres et à soi. Dans ces cas, la somatothérapie (aussi parfois appelée psycho-somatothérapie) peut aider chacun.e à dépasser ou dénouer ces situations de vie problématiques et résoudre les troubles psychosomatiques qu'elles entrainent.


(1) Troubles chroniques de la santé sans lésion, ni cause médicale.

crédit photo : Toa Heftiba

Le corps et la vie en miroir


Cette forme de thérapie psycho-corporelle, dite brève, permet, dans une démarche de relation d’aide globale, d’allier la parole et le corps pour aider la personne à aller mieux en s’appuyant sur le lien corps-esprit. Elle fait partie du champ de la psychothérapie humaniste et s’appuie sur les principes de sagesse ancestrale, comme la Médecine Traditionnelle Chinoise. (MTC). Ces derniers émettent notamment le postulat que ce que nous vivons à l’extérieur de nous-même se reflète aussi à l’intérieur de nous, c’est à dire dans notre corps aussi bien sur un plan énergétique que physique. Et que la réciproque est vraie.


Par exemple, lorsque nous traversons une période de très fortes tensions au travail, nous le vivons généralement aussi intérieurement soit par des émotions inconfortables, soit par des tensions physiques ou des troubles psychosomatiques (mal au dos par ex.). Et si nous nous sentons tendu physiquement, cela rejaillira « en miroir » sur notre manière d’être et de nous comporter. A l’inverse, si nous sentons détendu dans le corps, il y a fort à parier que nous vivrons les choses de manière plus détendue. Et vice versa...


Une approche centrée sur la personne et adaptée à ses besoins


En suivant ces principes fondamentaux, la somatothérapie permet à chacun de nous de faire le lien entre ce qui se passe dans sa vie et dans son corps, selon une approche psychothérapeutique centrée sur la personne. Ce processus, cette exploration au travers des ressentis corporels offre à la personne la possibilité d'exprimer ce qui ne va pas ou qui la fait souffrir, d'identifier les causes de son mal-être, trouver des clés pour finalement dépasser ces blocages. Que ces derniers trouvent leur source dans une situation du présent ou bien du passé, proche ou lointain.


Ce soutien s’effectue à travers l’expérience d'un(e) praticien(ne), formé(e) pour cela, qui adapte son soutien, à partir de l’histoire, des ressentis et des besoins de la personne, en s’appuyant sur une palette de techniques d’accompagnement psychique (écoute des ressentis, reformulation, analyse) et corporel (verbalisation, massage et toucher énergétique, respiration et mouvements en conscience, exercices de visualisation, etc.).


A l’écoute des tensions, des émotions et de leur histoire


Personne ne « mérite » fondamentalement de souffrir ou d’avoir mal, tant physiquement que moralement. Au moment où une tension s’exprime dans le corps et qu'elle s'installe de manière chronique, soit la nature du désordre est médicale et relève donc clairement de la médecine ou de la chirurgie, soit sa nature est d'ordre plus psychologique ou émotionnel et donc par définition psychosomatique. Dans ce dernier cas, l’application du champ psycho-corporel prend tout son sens : les tensions ou désordres physiques ont une signification, une raison logique à s’exprimer même si parfois cette raison reste cachée, donc inconsciente. On dit alors que derrière une tension se cache une émotion non exprimée et par conséquent l’histoire de cette émotion.


Aider à dénouer les tensions par le toucher bienveillant et le massage notamment, permet d’aider la personne à libérer les émotions non exprimées, de les accueillir et de lui donner la possibilité d'identifier les besoins sous-jacents qui ne sont pas, ou n'ont pas été satisfaits au moment opportun.(2)


Faire le tri et découvrir de nouvelles ressources


La vision humaniste et positive apportée par la somatothérapie s’appuie sur un postulat fondamental : celui que nous sommes en capacité de mobiliser toutes les ressources nécessaires tant intérieures qu’extérieures pour être et agir face aux situations que la vie nous présente afin de les vivre « au mieux ».


Depuis tout bébé et au fur et à mesure de nos vécus, nous acquérons de nouvelles connaissances pour enrichir notre expérience personnelle, notre capacité d'agir et diminuer l’incertitude lorsqu’une nouvelle situation se présente. La plupart du temps, la majorité d'entre nous activons sans le savoir et naturellement ces acquis, forces ou ressources pour franchir les obstacles éventuels et avancer, sans avoir à y mettre une attention ou conscience particulière. Nous les utilisons d’ailleurs parfois depuis longtemps, d’autant que nos façons de gérer les situations, trouvent leur source dans notre histoire, nos croyances, notre éducation, le regard que nous portons sur nous-mêmes et le monde. Bref, tout un tas de paramètres qui nous définissent ou plutôt nous conditionnent depuis notre naissance !


Mais parfois ces acquis si utiles et efficaces jusqu’alors ne sont plus totalement suffisants lorsqu’une situation plus compliquée se présente à nous, surtout si elle est inédite. Ce qui marchait alors jusqu’à présent ne fonctionne plus. Il nous faut donc inventer une nouvelle manière d’être ou d’agir, par définition inconnue et c’est alors un nouveau terrain d’apprentissages qui se présente à l’adulte conscient que nous sommes. Avec sa part de peurs ou de résistances face à l’inconnu. Là encore particulièrement, le corps peut nous y aider, par ses ressentis, par son pouvoir de raisonnement, d’imagination et sa part d’intuition, par définition éclairante.


C’est aussi dans ce cas précis qu’un soutien extérieur en somatothérapie est utile pour nous permettre de prendre conscience de ce qui nous empêche, nous freine ou nous limite, pour prendre de la distance et faire le tri afin de sortir des éventuelles impasses dans lesquelles nous sommes placés, de trouver des façons différentes d’être ou d’agir nous permettant de dépasser la situation problématique à laquelle nous sommes confrontés. Et ce de la manière la plus juste pour nous-même, c’est à dire en respectant les besoins fondamentaux et les conditions de sécurité intérieure que l’on aura identifiés au préalable.



Philippe Bien


Thérapie psycho-corporelle - Somatothérapeute en Relation d'Aide par le Toucher ®

Prise de conscience par le mouvement - Enseignant de la méthode Feldenkrais™ -


www.inamovemento.com



Pour en savoir plus sur ce thème :


Reprendre des forces avec la somatothérapie (Psychologies Magazine) : accéder à l'article clic-ici


Thérapie psycho-corporelle (Santé Magazine - 11/02/2019) : accéder à l'article clic-ici


Aller mieux grâce à la Relation d'Aide par le Toucher ® (blog) : accéder à l'article clic-ici



(2) voir article "Le sens de nos émotions" clic-ici



Les propos, techniques et méthodes présentés dans cette publication s'inscrivent dans le cadre d'une démarche de mieux-être, à l'exclusion de tout objectif médical ou paramédical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de santé en cas de doute et à chaque fois que cela est nécessaire.


© Inamovemento - 2019


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le en cliquant sur l'une des icônes ci-dessous :

4 vues

© 2020 by Inamovemento. Tous droits réservés.